2ème dynamique de recherche « Promotion et éducation à la santé en milieu scolaire ».

La complexité des interactions à l’œuvre dans le champ de l’action éducative rend nécessaire un travail de recherche approfondi sur les programmes mis en œuvre, leur évaluation, sur les pratiques et les conceptions des acteurs de l’éducation à la santé, leurs effets et leurs déterminants13. Ce travail liant à la fois les problématiques de santé et celle de l’éducation, postule une perspective pluridisciplinaire capable de prendre en compte cette complexité et de proposer des modélisations accessibles aux acteurs de l’éducation comme à ceux de la santé. L’ambition de la dynamique de recherche n’est pas de maîtriser l’ensemble des phénomènes constitutifs des situations d’éducation à la santé mais de comprendre les interdépendances qui peuvent se nouer entre les problématiques de santé et celles d’éducation dans le contexte spécifique du milieu scolaire.

Les programmes et les parcours d’éducation et de promotion de la santé y sont de nature complexe, multi-milieux, impliquant plusieurs niveaux de mise en œuvre ainsi que plusieurs types et niveaux d’effets / impacts générés et ce dans une temporalité particulière. Pour ce faire, des recherches développant des approches complexes, mobilisant des méthodes mixtes14, faisant appel à des données objectives et subjectives en matière de santé, devraient permettre de mieux comprendre le fonctionnement de cette organisation complexe aux travers des processus de mise en œuvre : (i) l’identification des facteurs contextuels impliqués de la conception des programmes, la mise en œuvre des actions, ainsi que les effets générés ; (ii) la compréhension des interactions complexes à l’œuvre entre les facteurs contextuels identifiés et le résultat de ces interactions (iii) l’identification des effets des programmes selon une approche complexe, multi-niveau et multi-référentielle ainsi que les mécanismes impliqués dans les effets observés.